Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les mains du miracle, Joseph Kessel

Publié le par Arianne

Les mains du miracle, Joseph Kessel

Voilà l’histoire incroyable mais authentique de celui qui soigna Himmler de ses douleurs d'estomac, pendant la guerre, et qui permit – par sa proximité et la confiance accordée par le terrible chef de la Gestapo – le sauvetage de plusieurs milliers de prisonniers.

La vie de Félix Kersten est pour le moins atypique. Estonien de naissance, citoyen finlandais, résident de La Haye puis praticien à Berlin : à toutes ces patries, il restera particulièrement attaché, ce qui ne sera pas simple à gérer pendant la guerre à cause des alliances changeantes, mais qui lui permettra aussi d’agir tout en assurant ses arrières.

Les mains du miracle, Joseph Kessel

Formé au massage thérapeutique, il exerce d’abord à Helsinki puis peaufine sa technique à Berlin. C’est alors qu’on lui présente le mystérieux Dr Kô ; sa rencontre avec ce maître masseur va être déterminante pour Kersten.

« – Mon jeune ami, vous ne savez encore rien, absolument rien. […] Mais vous êtes celui que j’attends depuis trente ans. »

Après une formation approfondie avec le spécialiste des sciences de guérison chinoises et tibétaines, il acquiert des compétences extraordinaires.

Le secret essentiel de l’art, c’était la faculté de toucher du bout des doigts l’essence de la maladie, de mesurer son intensité et savoir le centre vital d’où elle rayonnait. […] le praticien devait, en vérité, sortir de son propre corps et pénétrer dans celui du patient.

Les mains du miracle, Joseph Kessel

Masseur réputé, Kersten se constitue rapidement une patientèle huppée aux quatre coins de l’Europe. Sa réputation devient telle qu’en 1939, Himmler en personne fait appel à lui pour soigner des douleurs au ventre qu’aucun médecin ni aucune médecine n’arrive à apaiser.

Peu intéressé par les affaires politiques, Kersten est toutefois réticent à s’occuper du chef des SS, mais pressé par une connaissance d’accepter cette mission particulière, il devient alors le médecin personnel du Reichsführer. Himmler ne jure plus que par lui et finit par lui accorder une confiance absolue. Cette place privilégiée va lui donner une (petite) marge de manœuvre pour mettre en place le sauvetage des prisonniers des camps de concentration et d’extermination. Jonglant entre conscience professionnelle et manipulation, il parviendra à faire échouer de sinistres desseins et à sauver la vie de milliers de condamnés.

Les mains du miracle, Joseph Kessel

L’exercice est délicat car dévoiler un Himmler souffrant, dépendant des mains de Kersten qui, rappelons-le, n’est pas Allemand, c’est humaniser un des pires responsable des camps de la mort. Kessel, qui romance cette biographie, parvient toutefois à rééquilibrer la balance quand l’indulgence pourrait commencer à poindre et ne manque jamais de répéter quel genre d’homme il était. En outre, son récit est construit et écrit de manière admirable, révélant tout autant une pratique méconnue (l’imposition des mains à visée thérapeutique), une évocation assez personnelle et atypique du personnage d’Himmler ainsi que le portrait méconnu d’un homme qui aurait pu rester un anonyme s’il n’avait croisé l’Histoire.

Les mains du miracle, Joseph Kessel

JOSEPH KESSEL

(1898, Argentine-1979, France)

DANS LE LABYRINTHE

- Un documentaire sur Felix Kersten :

- Un dossier sur l'écrivain/jounaliste/aventurier Joseph Kessel

Les mains du miracle, Joseph Kessel

DE FIL EN AIGUILLE

- La vie après, Virginie Linhart

- Des hommes ordinaires, Christopher Browning

- Leningrad, 1943, Alexander Werth

- Rescapé du Camp 14, Blaine Harden

Commenter cet article