Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le périple de Baldassare, Amin Maalouf

Publié le par Arianne

Le périple de Baldassare, Amin Maalouf

Fin du XVIIIe siècle en Orient. Baldassare Embriaco est un marchand d’objets rares et précieux qui se retrouve tout à coup en présence d’un livre recherché par tous les érudits et les superstitieux en cette veille de fin du monde annoncée. Car c’est un fait – et tous les signes convergent – l’Apocalypse arrive, en l’an 1666, l’année de la Bête.

Le périple de Baldassare, Amin Maalouf

D’ici là, notre marchand aura fait le tour du monde à la recherche du Centième Nom, le livre tant convoité, acquis par hasard et perdu tout aussi bêtement, il tentera de sauver l’honneur d’une fausse veuve, découvrira Constantinople, Smyrne, Chio, Londres, et Gênes enfin, ville de ses ancêtres, il perdra ses neveux, trouvera l’amour, s’attirera les foudres de bandits et le respect et l’amitié de grands personnages lors d’improbables rencontres.

Aventurier malgré lui, touchant de maladresse et de malchance, son voyage nous emporte dans une aventure extraordinaire dans l’Orient du XVIIIe siècle.

Le périple de Baldassare, Amin Maalouf

Le récit se compose des différents journaux tenus par le narrateur lors de cet incroyable voyage. On regrette les procédés d’écriture parfois un peu redondants et les trop nombreuses questions existentielles d’un anti-héros aux prises continuelles avec sa conscience.

On adore ce périple plein de rebondissements et d’humour, de belles histoires d’amour (contrarié) et le tour des grandes villes qui ont joué un rôle capital à l’époque pour la transmission des savoirs et des marchandises.

Je ne suis pas homme à suivre les folies du moment, je sais raison garder quand autour de moi l’on s’agite. Cela dit, je ne suis pas non plus de ces êtres obtus et arrogants qui se forment des opinions comme les huitres forment leurs perles, puis se referment dessus. J’ai mes idées, mes convictions, mais je ne suis pas sourd à la respiration du monde. Cette peur qui se répand, je ne puis l’ignorer. Et même si j’étais persuadé que le monde devient fou, cette folie non plus je ne pourrais l’ignorer. J’ai beau sourire, hausser les épaules, pester contre la bêtise et la frivolité, la chose me perturbe.

Le périple de Baldassare, Amin Maalouf

Dans le labyrinthe

- Le blog de l'auteur

- La bande annonce de la BD tirée du roman

- « … l'homme a la tête dans les lumières et les pieds dans l'obscurité. Il hésite constamment entre la science et la magie, la foi et la superstition, l'astronomie et l'astrologie. Baldassare est là pour observer ce combat entre la raison et la déraison dans le monde qui l'entoure, mais aussi à l'intérieur de lui-même. » : entretien avec l'auteur

Le périple de Baldassare, Amin Maalouf

De fil en aiguille

- Du même auteur : Les Désorientés

- J'apprends l'hébreu, Denis Lachaud

- La bâtarde d'Istanbul, Elif Shafak

Commenter cet article