Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le voyage de Luca, Jean-Luc Outers

Publié le par Arianne

Le voyage de Luca, Jean-Luc Outers

Luca peuplait le désert à lui tout seul. Sa seule présence suffisait à notre bonheur.

Luca est encore bébé quand ses parents décident de prendre le large. De leur Belgique natale, ils volent vers l’Amérique du Nord avec l’idée de voyager sans but précis, sans parcours défini et pour une durée indéterminée.

Le voyage de Luca, Jean-Luc Outers

Un roman de voyage

Les États-Unis, le Mexique et le Canada à travers les parcs nationaux, le long de l’océan, au milieu du désert ou dans les villes les plus dissemblables : à bord de leur Camper Volkswagen, le couple vadrouille au gré de ses envies et au fil des rencontres.

Parfaitement adapté à son environnement mouvant, le petit Luca découvre un monde incroyable, de sites extraordinaires en paysages fabuleux.

Luca était devenu un enfant nomade. Il ne trouvait rien de plus naturel que les départs. Quand nous installions notre campement quelque part, il savait que c’était provisoire. Vivre, c’était errer d’un endroit à un autre en s’arrêtant pour dormir. Il n’imaginait pas autrement les gens ou les animaux que nous croisions sur notre route. Nomades comme nous, ils ne pouvaient être là que de passage, toute rencontre étant marquée du seau de l’éphémère, à commencer par celle de Yesterday.

Le voyage de Luca, Jean-Luc Outers

Un récit des origines

Mais ce voyage merveilleux, qu’a-t-il brisé chez Luca ? Être chez soi partout et nulle part, être toujours en mouvance, ne pas s’attacher aux rencontres éphémères, refouler peut-être les sensations d’abandon étroitement liées à leur statut de nomade : ce voyage initiatique peut-il expliquer ce qu’est devenu Luca ? C’est ce que la famille va tenter de comprendre avec l’aide de la thérapeute familiale.

Nous formions tout trois une constellation minuscule, invisible à l’œil nu ou même au télescope. Au fond, les familles sont-elles des constellations dont la forme varie avec le temps ? “C’est ce qui s’est passé avec Luca quelques années plus tard, à l’adolescence, dis-je à la thérapeute familiale. Il s’est mis sur orbite, se détachant imperceptiblement de l’axe polaire formé par ses parents pour rejoindre la constellation du Dragon.”

Le voyage de Luca, Jean-Luc Outers

Un livre de la paternité

Ce récit de voyage, qui permettra peut-être de trouver les clés au déchiffrage d’un Luca adolescent perturbé, c’est le père qui le raconte. De la naissance de l’enfant et jusqu’à la fin du voyage, la relation père/fils est vécue avec tendresse et émerveillement. Plus encore que la découverte du monde qui les entoure, c’est celle de la paternité qui va lui réserver le plus de surprises, d’émotions et d’étonnements.

Je pris Luca dans mes bras et marchai jusqu’au bord de l’océan. Il faisait nuit à présent. Un cargo croisait au large et on apercevait au loin les lumières de la ville qui scintillaient dans l’eau. Luca s’était endormi, la tête posée sur mon épaule, bercé par le fracas des lames qui s’écrasaient face à nous. Je sentais contre moi sa mémoire minuscule qui se reposait enfin après cette rude épreuve. Comment faisait-elle pour emmagasiner tant d’immensités ? Les déserts et les océans réussiraient-ils à y trouver place à l’abri de l’oubli et des plis du temps ?

Un très joli récit, sensible et lumineux.

Actes Sud, coll. "Babel", 240 pages, 2013.

Le voyage de Luca, Jean-Luc Outers

DE FIL EN AIGUILLE

- Chapardeuse, Rebecca Makkai

- J'apprends l'hébreu, Denis Lachaud

- Tom petit homme tout petit homme Tom, Barbara Constantine

Commenter cet article