Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Replay, Ken Grimwood

Publié le par Arianne

replay.jpg

Jeff a 43 ans quand il meurt brusquement d’une crise cardiaque au téléphone, à son bureau, en plein milieu d’une de ces conversations insipides avec sa femme avec laquelle il n’échange plus que des banalités. Ce qu’il ressent est fulgurant et douloureux mais quand il se retrouve dans sa chambre d’étudiant… 25 ans plus tôt !, le réveil est tout aussi choquant et brutal. Le voilà dans son corps de jeune homme de dix-huit ans, mais avec le souvenir de sa vie passée, ces vingt-cinq prochaines années à venir.

Futur et passé se mélangent dans une incompréhension totale, les questions restent sans réponses et les possibilités infinies. D’autant qu’il n’en est là qu’à son premier replay. Combien de fois va-t-il répéter sa vie ? Quels choix va-t-il faire à chaque nouveau départ ? Comment continuer avec la question obsédante autant qu’inutile : Pourquoi ? Jeff a un avantage considérable dans chacune de ces nouvelles vies : il a déjà vécu ces années-là, il connaît donc les investissements à faire, les paris à gagner, les écueils à éviter.

Que les amateurs de science-fiction passent leur chemin, nous ne sommes pas dans Retour vers le futur. Après un début un peu laborieux pour mettre en place le premier replay (paris sur les courses ou les matchs, investissements financiers, relation avec son associé – nous sommes dans les années 1960 et Jeff n’a que 18 ans !) auquel seront peut-être plus sensibles les lecteurs masculins, Ken Grimwood parvient à mettre un place un rythme palpitant. Le récit s’enrichit d’actions (et pas que celles de la Bourse !), de lieux, de rencontres, d’interrogations.

Quand Jeff rencontre Paméla, qui vit la même chose que lui, l’histoire gagne encore en intensité et la lecture en avidité. On avance avec impatience au milieu de toutes ces vies rejouées, et, évidemment, on s’interroge sur la sienne propre. Que ferions-nous différemment ? Quelle voie prendre, quel choix faire, si on pouvait recommencer ? Est-ce une chance inouïe ou un cadeau empoisonné qui ne laisse qu’un goût d’amertume et de solitude profonde ? Il faudra aller au bout de toutes ces vies, tous ces essais, ces chemins détournés, pour le savoir. 

« Il ne pouvait plus nier ce qui s’était produit, sans avoir le moindre espoir de l’expliquer rationnellement. Il venait de mourir d’une crise cardiaque et il avait cependant survécu. Ca c’était passé dans son bureau, en 1988, et voilà qu’il se retrouvait… ici, à Atlanta, en 1963.

Sans succès, il chercha une explication, la moindre chose susceptible d’avoir le moindre sens. Il avait lu pas mal de science-fiction dans son adolescence, mais sa situation actuelle ne ressemblait à aucun de ces scénarios de voyage à travers le temps sur lequel il était tombé dans le passé. Pas de machine, pas de savant, fou ou sage ; et, à l’inverse des personnages de roman qu’il lisait avec tant de passion, son propre corps avait repris l’apparence de sa jeunesse. Comme si seul son esprit avait fait le saut par au-delà les années, en obturant la conscience de ce moi de dix-huit ans qu’il occupait maintenant.

Avait-il échappé à la mort ? L’avait-il seulement court-circuitée ? Dans un autre flux de temps futur, son corps sans vie gisait-il dans une morgue de New York, peut-être découpé et disséqué par le scalpel d’un médecin légiste ?

Peut-être se trouvait-il dans un coma profond : désespérément entraîné dans les affres d’une vie imaginaire sur l’ordre d’un cerveau ravagé, à l’agonie. Et pourtant, pourtant…

[…] La jeune fille du passé lui apporta son café, et Jeff regarda s’allumer les lumières de la ville à moitié construite sous le ciel envahi par les ombres. Le soleil avait disparu au-delà des collines d’argile rouge qui s’étendaient vers l’Alabama, vers les années de bouleversement et de chaos, de tragédie et de rêves. […]

Printemps 1963.

Et tellement de choix à faire. »

En lire un tout petit peu plus... 

Commenter cet article

Apolline 19/07/2010 10:38


En ce moment je lis : la communauté du sud de Charlaine Harris, c'est sur les vampires encore :)) lol !! C'est le livre qui a inspiré la série True Blood, jsais pas si tu connais. Moi j'avais
regardé les 10 premières minutes et c'était horrible alors j'avais pas fini mais le livre est vraiment sympa !!
Voilà !!
Bisous


Apolline 18/07/2010 18:01


J'aime bien les histoires avec le temps ça a l'air pas mal ce livre !!!!
Vivement que j'ai fini les autres ;)


Arianne 18/07/2010 21:47



Tu lis quoi en ce moment ? oui, celui-là est vraiment pas mal mais il faut passer le début un peu longuet.


Bisous !