Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Otaku Blue, Marazano, Kerfriden

Publié le par Arianne

otaku-blue_couv.jpg

T1. Tokyo underground

Asami s’est spécialisée dans l’étude des « otaku », sorte de geeks monomaniaques, fans de manga, de figurines, de jeux vidéos, etc. Pour se payer ses études, elle travaille comme « serveuse » dans un bar pour vicelards mais décide de rendre son tablier de soubrette un soir de trop.

otaku serveuse

Dans le cadre de ses recherches, elle se met en relation avec des « Gothic Lolita » qui l’initient – un peu contre son gré – à leur culture. Ces jeunes Japonaises ont un code vestimentaire bien particulier qui leur permet d'exprimer leur propre personnalité. C’est par leur biais qu’elle va être mise en relation avec LE maître otaku, celui qui fait référence en la matière sur la toile. Alors que ce travail et ses nouvelles amies l’occupent énormément, son petit ami, Kotaro - par ailleurs passionné de cinéma - est souvent pris lui aussi par son travail : l'assistance d'un tournage de film d’horreur.

otaku.jpg

Parallèlement à cette histoire, nous suivons l’enquête sordide que les policiers Keibu et Ryohei tente de résoudre sans succès : Tokyo est en proie à un serial killer qui mutile atrocement des jeunes filles.

Un premier tome qui pose le décor, les personnages et l’ambiance nippones. Mi-polar mi-manga, il devrait enchanter les amateurs de l’un et l’autre genre en plus des fans de jeux vidéos et tous les curieux de la culture japonaise.

haruhi-gothic-lolita

Marazano, père d’un certain nombre de BD remarquées, signe un scénario qui tient la route. Le dessin de Kerfrieden quant à lui reste classique et sans surprise, quoique efficace.

 marazano richard  malo-kerfriden.gif

Richard Marazano et Malo Kerfriden

 

 

otaku1.jpg

 

otaku2.jpg

 

 

Dans le labyrinthe

Le blog du dessinateur

Visionner les 1res pages :

Découvrir ce qu’est une Gothic Lolita en vidéo

Blog alternatif sur le manga, le Japon et les japonais

 

Découvrez ou redécouvrez Marazano

 

chaabi 2  dusk couv  minik couv  syndrome abel

Commenter cet article

agence matrimoniale Nice 14/11/2012 09:43

Très intéressant cet article :)

Arianne 14/11/2012 09:50



Merci !