Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mort de trouille, Donald Westlake

Publié le par Arianne

mort-de-trouille_couv.jpg

L’histoire est familière : un couple, des problèmes d’argent et une assurance-vie. Mais Donald Westlake y insuffle une énergie, des péripéties pas croyables et beaucoup d’humour.

Barry Lee et Lola sont amoureux. D’un amour inconditionnel, et forcément touchant de candeur et de naïveté. Tirant sans cesse le diable par la queue, ils ont l’habitude de se sortir de situations financières désastreuses. Mais cette fois, l’heure est grave et aucun espoir à l’horizon.

« Ensemble, on était lumineux. Depuis le premier jour de notre rencontre, nous étions devenus des gens formidables. On avait un côté glamour et on le savait, on le sentait, on le vivait… On aspirait à une seule chose : vivre une vie de rêve, fascinante, au-dessus du lot, à jamais. Cette vie-là, on se l’imaginait facilement puisqu’on la méritait, pour la seule raison qu’ensemble, on existait. Mais cette raison-là n’était pas suffisante. »

Ils décident alors d’entamer le pécule de leur assurance-vie. Sauf que le contrat qu’ils ont signé stipule que l’argent (considérable : quelques 300 000 dollars tout de même !) ne peut être débloqué qu’à la mort de l’un des conjoints…

dollars.jpg

Leur plan semble sans faille : Lola est originaire de Guerrera en Amérique du sud, là-bas, il sera facile non seulement de maquiller la mort de Barry mais d’obtenir un certificat de décès sans avoir recours à la reconnaissance du corps. Il restera à Barry à faire le mort et à changer d’identité. Tout aurait pu bien se passer mais alors il n’y aurait pas eu d’histoire… Barry va devoir changer d’identité et chaque nouvelle planque apporte son lot de déconvenues et d’embrouilles. Surtout quand les cousins de Lola se disent finalement qu’un vrai mort vaut mieux qu’un faux.

Les situations sont invraisemblables, l’histoire pas vraiment inoubliable mais on suit ces mésaventures avec un réel plaisir. De l’action, de l’émotion, du suspense et pas mal de dérision. N’est pas gangster qui veut et la naïveté de ce gringo en pays latino est touchante et réjouissante !

 westlake.jpg

Donald Westlake

« On fonctionne toujours ainsi Lola et moi. Un de nous pond une idée, on en discute, on s’enthousiasme, on décide de passer à l’acte et on fonce sans jamais regarder en arrière. (Et d’habitude, on ne regarde pas non plus tellement devant, ce qui se révèle souvent problématique, mais bon, passons là-dessus.) »

 

De fil en aiguille...

 arretez-moi la  


Commenter cet article

Apolline 05/01/2012 13:39

lol !! ça serait pas mal ouais !!! :)
Et oui c'est sympa !! Plus j'avance dans l'histoire mieux c'est donc c'est cool ! Je ferais surement une pause à la fin du 1er pour lire les livres que tu m'as offert !

Arianne 05/01/2012 13:45



Ah oui, cool ! Tu me diras !


Bizzz et bonne lecture!



Apolline 05/01/2012 12:08

Ca a l'air très sympa comme bouquin ! A part la couv, où je serais un peu gênée de l'emporter à la fac ou dans le bus ;)

Arianne 05/01/2012 13:34



Fais toi une fausse couv du Code civil 


Et ta série, c'est toujours aussi bien ?


Bisous