Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les princesses aussi vont au petit coin, Chabouté

Publié le par Arianne

 

princesses-ausi-vont-au-petit-coin.jpg

 

Une couverture sombre, un titre énigmatique (autant que les deux autres proposés, puis barrés : Folie douce, Le secret du Polichinelle), un graphisme noir et blanc brouillon… Pas très emballée, mais bon, je commence.

Un drôle de type s’enfuit d’un hôpital, se fait prendre en stop par un couple qu’il va lui-même prendre en otage. Enfin, en otage, c’est un peu fort : il a un flingue, certes, mais l’arme a l’air de l’effrayer plus que ses compagnons de route qui eux-mêmes ne sont pas mécontents de cette aventure. Ils ont abandonné la catégorie des « commtoutlemonde » pour être libres – « tu dors sur tes deux oreilles mais tu t’emmerdes… et un jour, tu regrettes de n’avoir pas eu le cran de faire un truc inhabituel ou étonnant » – et attendent l’imprévu. Le voilà servi sur un plateau.

Disons que c’est l’histoire la plus explicite, car il y a aussi un type qui fait son jogging, et qui fume, il y a une conspiration tordue, un auteur en mal d’inspiration et une petite fille qui pose des questions existentielles.

Je vous l’avoue, je n’ai pas adoré. Je ne suis pas réceptive au dessin (je trouve les personnages laids, le trait grossier) mais il faut avouer que la narration est maîtrisée. L’auteur se joue de nous avec un talent certain. Le tragique est moqué par le grotesque, le sérieux est parsemé de traits d’humour (si vous aimez les blagues de « Monsieur et madame ont un(e) fils(fille) » vous serez servis !). Etonnant mélange des genres qui confère à Chabouté son statut d’auteur inclassable.

 

princesses1

princesses2.jpg

princesses3.jpg

 

Commenter cet article