Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les naufragés du Batavia, Simon Leys

Publié le par Arianne

batavia.jpg

 

Une histoire absolument incroyable, digne du meilleur scénario de film !

Un bateau : le Batavia. Une expédition pour Java au départ de Hollande, 300 personnes à bord, hommes, femmes et enfants confondus. 8 mois de trajet. Un naufrage. Un psychopathe.

Hollywood aurait voulu rajouter du ressort dramatique à l’histoire qu’il n’aurait pas mieux fait.

Le récit absolument passionnant d’une histoire tout à fait hors du commun.

Dans une très courte introduction, l’auteur nous explique ce petit texte a pour vocation de donner envie de lire la parfaite synthèse de ce naufrage réalisée par Mike Dash et intitulé en français L’Archipel des hérétiques. « Il vous est venu une superbe idée dont vous rêveriez de faire un livre ? Ne vous empressez pas de passer à l’exécution ; ce n’est pas nécessaire, car vous pouvez être sûr que, tôt ou tard, quelqu’un d’autre aura la même idée… et en fera un usage parfait. » Pari réussi pour Simon Leys : fascinée par cette histoire, j’ai très envie de lire l’ouvrage plus complet de Dash. Mais surtout, ne vous privez pas de ce si court récit – 70 pages ! – fabuleux voyage où l’aventure le dispute à l’horreur sur des eaux aussi agitées et hostiles que les âmes qu’elles portent.


drame-batavia.jpg

 

« Cependant, ces naufrages ne s’engloutirent pas tous dans le même oubli. En fait, le tout premier, celui du Batavia qui sombra en 1629 sur un récif des Houtman Abrolhos, un groupe d’îlots de corail, à quelque 80 kilomètres au large du continent australien, est aussi resté le plus célèbre et le mieux documenté de tous. Les quelque trois cents rescapés du naufrage, réfugiés sur quatre îlots, tombèrent sous la coupe d’un des leurs, un psychopathe qui les soumit à un régime de terreur ; ce personnage, secondé par quelques acolytes qu’il avait réussi à séduire et à endoctriner, entreprit de massacrer les autres naufragés de façon progressive et méthodique, n’épargnant ni les femmes, ni les enfants. »

 

simon-leys.jpg

Simon Leys

 

 

Pour aller plus loin : 

archipel-heretiques.gif

L'ouvrage de Mike Dash

 

Commenter cet article