Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kiki de Montparnasse, Catel & Bocquet

Publié le par Arianne

kiki-couv.jpg

Nul besoin d’être fan d’histoire de l’art, ou d’histoire tout court, et encore moins de ladite Kiki pour rentrer dans cette BD. Kiki, je connaissais vaguement de nom, sans savoir vraiment qui elle était, à part cette femme-violoncelle (idée géniale de Man Ray qui illustre la couverture, et tant reprise).

kiki0.jpg  kiki1.jpg

Ce récit est d’abord l’histoire d’une vie aventureuse, la vie incroyable d’une petite paysanne débarquée à Paris avec la volonté de s’en sortir. Les débuts ne sont pas évidents (la suite pas toujours non plus, d’ailleurs). Alice (de son vrai nom), enchaîne les petits boulots et tire le diable par la queue. Mais un sou de gagné et c’est un moment de plaisir partagé autour d’un verre avec les copines. Entière, généreuse, culottée, elle fascine les hommes et choque les femmes. Dans le Paris artistique et foisonnant des années d’entre-deux guerres, Kiki va devenir l’égérie des plus grands noms de cette époque : Modigliani, Duchamp, Desnos, Picasso, Cocteau, Aragon, Kisling et j’en passe, tant elle a côtoyé la fine fleur de tous ceux qui remplissent nos musées aujourd’hui, – même si la plus déterminante de ses rencontres reste sans doute celle avec Man Ray.

L’histoire est fascinante, le trait de Catel généreux. Il colle si bien à la personnalité de Kiki, à la fois rond, gai et sensuel. L’ouvrage est épais mais retient le lecteur tour à tour comme un roman d’amour, un roman d’aventures burlesques, une comédie douce-amère.

kiki.jpg

Quand on le referme, après avoir jeté un œil sur les biographies en fin d’ouvrage de tous les personnages qui jalonnent le parcours, et qu’on réalise que c’était aussi et surtout une biographie, on se dit « pfff, ben mince alors, quelle femme ! » (moi aussi je sais avoir le verbe clair et le sens de la tournure :)).


kiki-gargallo.JPG  

Kiki de Montparnasse, Pablo Gargallo, 1928


man_ray_return_kiki.jpg

Man Ray, Return to reason, 1923



Commenter cet article

Apolline 14/01/2011 09:23


ça a l'air sympa, je le lirai quand je viendrais chez toi ;)
bisoussss


Arianne 20/01/2011 16:28



Ben je l'ai emprunté à la bibli mais tant mieux si ça te dit, je l'ai trouvé vraiment bien !