Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A comme Association, Erik L'Homme et Pierre Bottero

Publié le par Arianne

A comme Association est la nouvelle série imaginée par Erik L’homme (Phaenomen) et Pierre Bottero, le maître des romans ados fantastiques.

L’idée : une association d’auteurs + une association d’éditeurs (Gallimard et Rageot).

L’histoire : l’Association recrute des jeunes doués de dons particuliers afin de gérer la cohabitation des humains (les Normaux) avec les créatures fantastiques (vampires, gobelins, fées, elfes… – les Anormaux).

Les deux premiers tomes peuvent se lire indépendamment.

 Association-LHomme.jpg

La pâle lumière des ténèbres, Erik L’Homme

Non seulement Jasper est doté d’un prénom ridicule propice aux jeux de mots mais il est livré à lui-même entre un père qui court le monde pour s’enrichir et une mère baba-boudhiste.

Il s’essaie plus ou moins à la magie quand il est recruté par l’Association comme agent stagiaire. Sa première mission va le mener sur les traces d’un vampire shooté et d’un trafic de drogue pas tout à fait comme les autres.

Pentacles, runes, fines herbes et incantations, le tout arrosé de jet d’ail (Jasper est féru de jeux de mots !) : ce n’est pas époustouflant mais ça fait quand même passer un (rapide) bon moment (ça se lit vraiment très vite).

Des situations cocasses, de l’autodérision, beaucoup de jeux de mots et de parenthèses (trop ?) et une bonne dose d’humour.

Association-Bottero.jpg

Les limites obscures de la magie, Pierre Bottero

Nous suivons cette fois les aventures de Ombe, la froide et mystérieuse jeune fille qui trouble Jasper. Plus âgée, plus dure aussi (une enfance épouvantable entre fugues et abandons), elle défie quiconque se trouve sur sa route. Même quand il s’agit d’affreux gobelins bien décidés à ravager le lycée. Ses méthodes ne sont pas des plus subtiles ni des plus discrètes, ce qui n’est pas pour plaire à Walter, le grand patron de l’Association qui insiste sur un point : la DI-SCRÉ-TION !

On sent vraiment que Erik et Pierre ont travaillé de conserve sur ces titres. Certaines actions se répondent d’un livre à l’autre et le style est quasiment similaire. Une écriture simple, pas vraiment grossière mais qui relève plus du style oral, ponctuée de traits d’humour (avec beaucoup de métaphores, certaines parfois un peu poussives).

Les inconditionnels de Bottero seront ravis de le retrouver (il a laissé ses fans en deuil en novembre 2009) mais peut-être déçus car il n’y a là aucunement le souffle et l’épaisseur de la Quête d’Ewilan (par exemple).

Cela dit, à en croire les critiques florissantes sur le net, c’est un bon petit succès qui se prépare ! Pour ceux qui le souhaitent, le site officiel de la série.

 


Commenter cet article

Apolline 22/10/2010 09:03


Ah ça ça me dit bien !!!! :)))


Arianne 22/10/2010 23:20



:)